Ce que l'UE fait pour ses citoyens : Exemples concrets

L'Union européenne s'efforce constamment d'améliorer les conditions de vie des citoyens européens. Plus de 500 millions de personnes dans les États membres de l'UE profitent à bien des égards des politiques européennes, que ce soit dans leur travail, leurs études, leurs loisirs ou leur vie familiale.

Veuillez trouver ici quelques exemples concrets qui illustrent quelques réalisations concrètes de l’UE et qui montrent pourquoi il est important de s’intéresser à la politique européenne et d’exercer son droit de vote.

Exemple 1 : Fin du roaming

Depuis le 15 juin 2017, il est coutume de « téléphoner comme à la maison » dans d'autres pays de l'UE. C'est à cette date que de nouvelles règles sont entrées en vigueur dans l'UE pour éliminer les frais d'itinérance pour les téléphones mobiles.

Exemple 2 : Étudier et se former à l'étranger

Le programme Erasmus a célébré son 30e anniversaire en 2017. Au cours de cette période, il a permis à 9 millions de personnes d'étudier, de se former, de faire du volontariat ou d'acquérir une expérience professionnelle à l'étranger. Au Luxembourg 11.853 mobilités ont été financées entre 2014 et 2018.

Exemple 3 : Vivre et travailler sans frontières

Les citoyens de l'UE peuvent vivre et travailler dans n'importe quel État membre. Les travailleurs et leurs familles ont le droit de vivre dans un pays d'accueil et d'être traités comme les citoyens de ce pays. La mesure la plus récente de l'UE est le paquet 2015 sur la mobilité de la main-d'œuvre.

Exemple 4 : Voyager en toute confiance

L'UE a introduit des droits fondamentaux communs pour protéger et assister les passagers, faciliter la mobilité et favoriser un marché intérieur des transports. Peu importe le moyen de transport utilisé. Des règles claires à l'échelle de l'UE s’appliquent aux cas dans lesquels les voyageurs ont droit à une indemnisation en cas d'annulation ou de retard.

Exemple 5 : Vos données mieux protégées

Depuis le 25 mai 2018, vous, en tant que consommateur dans l'UE, bénéficiez d'une loi uniforme sur la protection des données dans toute l'Europe. Les entreprises ne peuvent plus se rendre dans le pays où le niveau de protection des données est le plus faible. Les droits d'accès, d'annulation et de rectification existants pour les consommateurs seront partiellement étendus et de nouveaux droits seront ajoutés.

Exemple 6 : Shopping en ligne dans l'UE virtuelle

Le géoblocage est une forme de discrimination qui empêche les clients en ligne d'accéder à des biens ou services via des sites web situés dans d'autres États membres. Pour lever cette restriction, l'UE a adopté un règlement contre le géoblocage, qui est entré en vigueur dans tous les États membres de l'UE en mars 2018. Ainsi, les citoyens ont le droit d’accéder à un large éventail de biens et de services dans les mêmes conditions partout dans l’UE, quel que soit l’endroit où ils se connectent et sans subir des frais supplémentaires.

Exemple 7 : Sécurité alimentaire

Grâce aux règles de l'UE, les denrées alimentaires dans l'Union européenne sont l'une des plus sûres au monde. Tout au long de la chaîne alimentaire, les inspections obligatoires garantissent une santé végétale et animale optimale et veillent à ce que les denrées alimentaires et les aliments pour animaux soient sûrs, de la plus haute qualité, correctement étiquetés et conformes aux normes communautaires strictes.

Exemple 8 : Protection du climat

Les émissions de CO2 ont fortement diminué, tandis que l'économie continue de croître. L'Europe est en bonne voie pour atteindre, voire dépasser, ses objectifs en matière de changement climatique et d'énergie pour 2020.

Le 3 octobre 2018, les députés européens ont adopté un projet législatif visant à réduire les émissions de dioxyde de carbone des véhicules et à augmenter la part de marché des voitures électriques. L'objectif fixé est la réduction des émissions de CO2 des nouvelles voitures de 40% d’ici 2030. 

Dernière mise à jour